mardi 25 octobre 2011

FO CONFORTE SA PLACE DE PREMIÈRE ORGANISATION CONFÉDÉRÉE

À l’issue du scrutin du 20 octobre 2011, l’organisation syndicale enregistre une nette progression dans la Fonction publique d’Etat et hospitalière.



Les résultats des élections professionnelles du 20 octobre 2011 dans la Fonction publique montre une progression significative de Force Ouvrière. Dans la foulée des bons scores obtenus à La Poste (18,36%, soit plus de 1,7 point par rapport au précédent scrutin) et l’Éducation nationale (10,9%, plus 3 points), FO conforte ainsi sa place de première organisation confédérée dans la Fonction publique d’État où elle obtient 16,7% des voix (en hausse de 1,3 points par rapport aux précédentes élections). Elle renforce dès lors sa position derrière les autonomes de la FSU qui, avec 17,1% des suffrages, perdent 3,5 points par rapport à la précédente élection. La progression de FO est tout aussi nette dans la Fonction publique hospitalière où elle a recueilli 22,76% des voix (contre 22,1% lors du précédent scrutin en 2007).

«Notre organisation est la seule à progresser dans ces deux versants de la Fonction publique», se félicite la secrétaire générale de la fédération générale des fonctionnaires (FGF-FO). Pour Anne Baltazar, ces résultats démontrent que les positions et analyses de FO trouvent un large écho chez les agents publics au-delà de la défense de leurs conditions de travail et de rémunérations. «Ils partagent notre attachement à un service public de qualité et valident les combats sans ambiguïté de FO contre la Révision générale des politiques publiques (RGPP), la loi «Hôpital, patients, santé et territoires» (réforme Bachelot) ou contre le changement de statut de La Poste avec leurs conséquences néfastes pour les personnels et pour le service public républicain».

Plus de 3,2 millions de fonctionnaires et d’agents publics étaient appelés à voter lors de ce scrutin inédit qui est le prolongement de la loi de 2008 sur la représentativité syndicale dans le secteur privé. La représentativité globale dans ces deux versants de la Fonction publique ne sera mesurée qu'après le 22 novembre, date à laquelle voteront à leur tour les agents du ministère de la Justice et de France Télécom.

Aucun commentaire: