vendredi 13 juillet 2018

FOSIS reçue à la DGSCGC par M. MARQUER directeur des sapeurs-pompiers.


Une délégation de FOSIS a été reçue pendant 2h30 dans les locaux de la DGSCGC 
par monsieur MARQUER Michel, directeur des sapeurs-pompiers
accompagné de madame LARRÈDE Mireille sous-directrice aux ressources humaines 
et monsieur BERTAU Sébastien, conseiller social. 

FOSIS, au cours de cet entretien ponctué d’échanges francs et courtois, a évoqué et défendu les points suivants :



Filière SPP :

La fin de la période transitoire prévue au 31 décembre 2019 s’approchant à grand pas, FOSIS a insisté pour que la DGSCGC pèse de tout son poids auprès des SDIS pour que l’application de la filière soit satisfaisante pour l’ensemble des SPP. 
La direction générale nous a confirmé que c’était le cas dans la grande majorité des SDIS, et que les retardataires semblaient activer les nominations aux différents grades. Sans doute ont-ils compris (un peu tard) que les décrets en conseil d’Etat doivent s’appliquer. 
FOSIS restera vigilante sur les résultats intermédiaires et finaux de l’enquête concernant l’application de la filière menée chaque année par la DGSCGC auprès des SDIS. 
Toutefois la DGSCGC nous a indiqué qu’elle ne s’immiscera pas dans les politiques des SDIS, qu’elle apportera un éclairage, mais que les SDIS restent des établissements où s’applique la libre administration des collectivités.

FOSIS a une nouvelle fois relevé le faible nombre de postes de lieutenant de 2ème classe ouverts au titre du concours interne et de l’examen professionnel qui ne reflète pas les besoins des SDIS en chefs de salle et chefs de groupe. Ce faible nombre de poste ouverts est-il lié aux réticences déjà clairement affichées de certaines directions de SDIS à ne pas vouloir nommer au choix des lieutenants de 2ème classe motivées par une vision archaïque de nos officiers ?…

FOSIS a par ailleurs demandé et obtenu qu’un projet d’écriture (de texte ?) sur les nominations aux choix des lieutenants de 2ème classe et capitaines nous soit transmis afin que nous puissions débattre et nous positionner sur le sujet. Pour FOSIS, les nominations au choix doivent avoir lieu à l’échelon national afin de permettre le plus grand nombre de nominations.

Nous avons également demandé la suppression des quotas d’avancement au grade de caporal-chef et la révision de l’arrêté portant sur les indemnités de responsabilité qui depuis le désastreux accord PPCR auraient dû être revalorisées. FOSIS étudie toutes les possibilités pour faire valoir ce droit.

  
Management des SDIS

Les directeurs ou ex directeurs des SDIS de la Guadeloupe, Haute-Vienne, Marne, Nord, Hérault, pour ne citer qu’eux, sont sous le feu de l’actualité médiatique et/ou judiciaire. Pourtant ces situations conflictuelles souvent liées à un management d’un autre temps ont fait l’objet de messages d’alerte de notre organisation syndicale auprès de la DGSCGC. 
FOSIS ne fait pas la chasse aux directeurs avec qui nous entretenons pour la grande majorité de bonnes relations mais nous n’accepterons jamais les dérives et le non-respect du droit. La justice ou les élus locaux nous donnent parfois raison, mais quelle image pour notre profession ! 
FOSIS renvoie chaque acteur à ses responsabilités.

112/NEXIS/CTA-CODIS

Sur ce dossier, monsieur MARQUER nous a indiqué que le système NEXIS va permettre aux SDIS de bénéficier d’un système alerte performant. Des départements pilotes testeront ce nouveau système dès 2019. 
Si le directeur se veut rassurant quant aux déploiements des salles communes d’appels, parlant de « virtualisation » de celles-ci, FOSIS constate que d’importantes initiatives locales sont prises pour mutualiser les salles et leurs moyens. Les risques pour les personnels qui y exercent tant sur le plan juridique que statutaire méritent des réponses et des éclairages à la hauteur des enjeux encourus aussi bien par les usagers que les opérateurs.
Enfin, nous avons réitéré notre souhait de voir siéger au sein des CASDIS les personnels administratifs et techniques, 
revendication portée de longue date par FOSIS.  
Madame la Sénatrice TROENDLE déposera prochainement sous notre impulsion un amendement en ce sens.

FORCE OUVRIÈRE DES SERVICES D’INCENDIE ET DE SECOURS, TROISIÈME ORGANISATION SYNDICALE REPRÉSENTATIVE DE FRANCE, A REÇU PENDANT CES 2H30 UNE ÉCOUTE ATTENTIVE DE NOTRE ADMINISTRATION CENTRALE. NOUS CONTINUERONS DEMAIN COMME HIER À PESER DE TOUT NOTRE POIDS POUR AMÉLIORER LES SERVICES D’INCENDIE ET DE SECOURS.

D’ores et déjà une demande de rendez vous auprès du DGSCGC et du ministre de l’intérieur a été prise pour porter au plus haut niveau de l’État les revendications 

Aucun commentaire: